le vote blanc en tant que suffrage exprimé
Initiative constitutionnelle Cantonal
L’initiative populaire pour la reconnaissance du vote blanc Nous voulons que le vote blanc soit pris en compte dans les suffrages exprimés lors des élections et votations. Dans ce but, il faut considérer que le rôle des votes blancs doit être défini dans la Constitution de Neuchâtel. Il s’agit donc d’une initiative cantonale constitutionnelle. Les votes blancs devront avoir les fonctions suivantes : 1 : Lors d’une votation, [...]
Gratuité des transports publics
Initiative constitutionnelle Cantonal
La Constitution  Suisse garantie la liberté de mouvement Art. 10 Droit à la vie et liberté personnelle2 Tout être humain a droit à la liberté personnelle, notamment à l’intégrité physique et psychique et à la liberté de mouvement. Le problème étant que lorsqu'on est pauvre, on ne peut plus prendre les transports en commun sans risquer de s'appauvrir encore plus à cause d'une amende. Pour [...]
Sécurisation des scrutins
Proposition d'un problème à régler Cantonal
Les pièces ID ne sont pas contrôlé pour voter, il suffit de posséder une carte de vote valable. Par conséquent,  un personne, du moment qu'elle n'est pas reconnue, pourrait voter plusieurs fois avec plusierus matériel de vote récupéré chez les abstentionnistes. des idées ? Est-ce le même problème dans d'autres cantons ? [...]
Révocation automatique
Initiative législative Cantonal
Il existe très peu, voir aucun outil permettant de contrôler les élu(e)s en exercice.  La révocation automatique permettrait de renvoyer un élu qui aurait trahis le peuple, en enfreignant la loi, en lui ayant menti etc. Il est impossible d'envisager un référendum révocatoire pour chaque cas, il est donc nécessaire de créer un automatisme constitutionnelle de révocation. Un jury citoyen jouerait le rôle d'alarme [...]
Le peuple élit, le peuple révoque !
Initiative constitutionnelle Cantonal
Lorsqu'un représentant est élu pour un mandat de 4 ans, le peuple n'a aucun outil lui permettant de le contrôler.Par conséquent, le peuple est impuissant en cas d'insatisfaction avant la fin du mandat. Le Grand Conseil a le pouvoir de révoquer un Conseiller d'Etat, cependant, je trouve que c'est insuffisant. Le peuple doit pouvoir lancer un référendum révocatoire concernant tous les élus du gouvernement et du parlement cantonal. Il reste [...]